Foire Aux Questions

 

Foire aux questions :

Quelles sont les étapes de raccordement de nouvelles constructions ?

La loi Macron impose que les promoteurs assurent le déploiement fibre optique des projets immobiliers, des immeubles, maisons et lotissements dont le permis de construire ou le permis d’aménager est délivré après le 1er juillet 2016.

Etat d’éligibilité : Mon voisin est éligible mais pas moi, pourquoi ?

Le projet d’Essonne Numérique concerne 120 000 foyers et chaque cas est un cas. Nous assurerons donc une couverture à minima de 85% des zones par jalon puis les cas particuliers sont débloqués au fur et à mesure.

Une 1ère complétude de déploiement est ensuite assurée sous un délai de 4 à 8 mois pour permettre une couverture à plus de 97% des zones. Cela concerne notamment les déploiements en partie commune des copropriétés, les déploiements compliqués en aérien suite à des remplacements de poteaux et les déploiements souterrains compliqués suite à des réparations des fourreaux.

Par la suite, comme pour tout le projet, Essonne Numérique devra traiter le déploiement des derniers 3% maximum de logements non éligibles au cas par cas.

Les complétudes sont identifiées sur le site d’Essonne Numérique en « déploiement en cours » sur la carte d’éligibilité.

Etat d’éligibilité : L’adresse indiquée sur la carte d’éligibilité d’Essonne Numérique n’est pas bonne, que faire ?

Les entreprises chargées du déploiement réalisent un recensement des habitations avant déploiement. Il est confirmé le nombre de foyers à raccorder via un travail terrain assidu : comptage des boîtes aux lettres, photos, prises d’information auprès des riverains, auprès des syndics, auprès des bailleurs.

Cependant ce recensement aboutit tout de même à des anomalies ou des oublies d’adresse. Ainsi lors du test d’éligibilité chez les opérateurs, l’adresse n’est pas identifiée et cela conclut à une inégibilité à la fibre optique.

Sur une zone éligible, l’exploitant Essonne Numérique Très Haut Débit prend la responsabilité du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... sur la durée de la délégation de service public de 15 ans. Dès lors le Syndicat Essonne Numérique ne peut plus intervenir et n’est plus garant du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication..... L’exploitant Essonne Numérique Très Haut Débit a notamment en charge d’assurer la commercialisation du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... et sa maintenance.

Pour des situations d’anomalie d’adresse, le Syndicat remonte les anomalies à l’exploitant pour action, en parallèle du processus avec l’opérateurExploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... de communications électroniques ouvert au public ou fournisseur de service de communications électroniques au public, déclaré conformément à l’article L. 33-1 du CPCE..... Dans ce cas, en utilisant la carte d’Essonne Numérique, il faut identifier l’adresse erronée ou absente et en informer Essonne Numérique via le formulaire de contact en ligne sur le site internet.

La demande sera prise en compte par les services pour correction ou ajout dans les bases. La mise à jour est communiquée sur une plateforme nationale dans un format spécifique pour tous les opérateurs.

Les opérateurs assurent une mise à jour de leur test à minima une fois par mois et généralement chaque semaine. A noter que certains opérateurs assurent leur mise à jour d’outil plus rapidement que d’autres.

Pour la carte sur notre site, Essonne Numérique assure une mise à jour une fois par mois.

 

Vous avez des questions ? Veuillez cliquer ici : FAQ (Foire aux questions)

( * obligatoire)

eyJpZCI6IjEzIiwibGFiZWwiOiJDT05UQUNUIiwiYWN0aXZlIjoiMSIsIm9yaWdpbmFsX2lkIjoiMSIsInVuaXF1ZV9pZCI6IndlZmoyIiwicGFyYW1zIjp7ImVuYWJsZUZvck1lbWJlcnNoaXAiOiIwIiwidHBsIjp7IndpZHRoIjoiMTAwIiwid2lkdGhfbWVhc3VyZSI6IiUiLCJiZ190eXBlXzAiOiJub25lIiwiYmdfaW1nXzAiOiIiLCJiZ19jb2xvcl8wIjoiIzgxZDc0MiIsImJnX3R5cGVfMSI6ImNvbG9yIiwiYmdfaW1nXzEiOiIiLCJiZ19jb2xvcl8xIjoiIzMzMzMzMyIsImJnX3R5cGVfMiI6ImNvbG9yIiwiYmdfaW1nXzIiOiIiLCJiZ19jb2xvcl8yIjoiIzMzMzMzMyIsImJnX3R5cGVfMyI6ImNvbG9yIiwiYmdfaW1nXzMiOiIiLCJiZ19jb2xvcl8zIjoiIzMzMzMzMyIsImZpZWxkX2Vycm9yX2ludmFsaWQiOiIiLCJmb3JtX3NlbnRfbXNnIjoiVGhhbmsgeW91IGZvciBjb250YWN0aW5nIHVzISIsImZvcm1fc2VudF9tc2dfY29sb3IiOiIjNGFlOGVhIiwiaGlkZV9vbl9zdWJtaXQiOiIxIiwicmVkaXJlY3Rfb25fc3VibWl0IjoiIiwidGVzdF9lbWFpbCI6ImNib25uZXRAY2QtZXNzb25uZS5mciIsInNhdmVfY29udGFjdHMiOiIxIiwiZXhwX2RlbGltIjoiOyIsImZiX2NvbnZlcnRfYmFzZSI6IiIsImZpZWxkX3dyYXBwZXIiOiI8ZGl2IFtmaWVsZF9zaGVsbF9jbGFzc2VzXSBbZmllbGRfc2hlbGxfc3R5bGVzXT5bZmllbGRdPFwvZGl2PiJ9LCJmaWVsZHMiOlt7ImJzX2NsYXNzX2lkIjoiMTIiLCJuYW1lIjoiT0JKRVQiLCJsYWJlbCI6Ik9iamV0IGRlIHZvdHJlIGRlbWFuZGUgKiIsInZhbHVlIjoiIiwidmFsdWVfcHJlc2V0IjoiIiwiaHRtbCI6InNlbGVjdGxpc3QiLCJtYW5kYXRvcnkiOiIxIiwibGFiZWxfZGVsaW0iOiIiLCJhZGRfY2xhc3NlcyI6IiIsImFkZF9zdHlsZXMiOiIiLCJhZGRfYXR0ciI6IiIsImljb25fY2xhc3MiOiIiLCJpY29uX3NpemUiOiIiLCJpY29uX2NvbG9yIjoiIiwidGVybXMiOiIiLCJvcHRpb25zIjpbeyJuYW1lIjoiQWRyZXNzZV9lcnJvbm5cdTAwZTllIiwibGFiZWwiOiJNb24gYWRyZXNzZSBlc3QgZXJyb25uXHUwMGU5ZSAoZXJyZXVyIGRlIG51bVx1MDBlOXJvIGRlIHZvaWUsIGVycmV1ciBkZSB0eXBlIGRlIHZvaWUpIn0seyJuYW1lIjoiQWRyZXNzZV9pbnRyb3V2YWJsZSIsImxhYmVsIjoiTW9uIGFkcmVzc2UgZXN0IGludHJvdXZhYmxlIn0seyJuYW1lIjoiTG9nZW1lbnRfXHUwMGU5bGlnaWJsZSIsImxhYmVsIjoiRXN0LWNlIHF1ZSBtb24gbG9nZW1lbnQgZXN0IFx1MDBlOWxpZ2libGUgXHUwMGUwIGxhIGZpYnJlIG9wdGlxdWUgPyJ9LHsibmFtZSI6Ik9wXHUwMGU5cmF0ZXVyc19kaXNwb25pYmxlcyIsImxhYmVsIjoiUXVlbHMgc29udCBsZXMgb3BcdTAwZTlyYXRldXJzIGRpc3BvbmlibGVzID8ifSx7Im5hbWUiOiJQclx1MDBlOXBhcmF0aW9uX2Fycml2XHUwMGU5ZV9maWJyZSIsImxhYmVsIjoiQ29tbWVudCBwclx1MDBlOXBhcmVyIGwnYXJyaXZcdTAwZTllIGRlIGxhIGZpYnJlIG9wdGlxdWUgPyJ9LHsibmFtZSI6IlJhY2NvcmRlbWVudF9maWJyZV9vcHRpcXVlIiwibGFiZWwiOiJNb24gdm9pc2luIGVzdCBcdTAwZTlsaWdpYmxlIG1haXMgcGFzIG1vaSwgcG91cnF1b2kgPyJ9LHsibmFtZSI6IlJhY2NvcmRlbWVudF9maWJyZV9vcHRpcXVlIiwibGFiZWwiOiJMZSBmb3VycmVhdSBkZSBtb24gcmFjY29yZGVtZW50IGVzdCBib3VjaFx1MDBlOSwgcXVlIGZhaXJlID8ifSx7Im5hbWUiOiJSYWNjb3JkZW1lbnRfZmlicmVfb3B0aXF1ZSIsImxhYmVsIjoiTGUgdGVjaG5pY2llbiBhIGNvbnN0YXRcdTAwZTkgdW5lIGVycmV1ciBkZSByb3V0ZSBvcHRpcXVlLCBxdWUgZmFpcmUgPyJ9LHsibmFtZSI6IkF1dHJlIiwibGFiZWwiOiJBdXRyZSJ9XX0seyJic19jbGFzc19pZCI6IjEyIiwidmFsdWUiOiJWb3VzIGF2ZXogZGVzIHF1ZXN0aW9ucyA/XHJcblxyXG5WZXVpbGxleiBjbGlxdWVyIGljaSA6XHUwMGEwPGEgaHJlZj1cImh0dHA6XC9cL2Vzc29ubmVudW1lcmlxdWUuY29tXC9mYXFcL1wiPkZBUTxcL2E+IChGb2lyZSBhdXggcXVlc3Rpb25zKSIsImh0bWwiOiJodG1sZGVsaW0iLCJtYW5kYXRvcnkiOiIwIn0seyJic19jbGFzc19pZCI6IjEyIiwibmFtZSI6IkZBUSIsImxhYmVsIjoiQXZlei12b3VzIHByaXMgY29ubmFpc3NhbmNlIGRlIGxhIEZBUSBjb25jZXJuYW50IGNlIHN1amV0IGVuIGFtb250IGRlIHZvdHJlIGRlbWFuZGUgPyAqIiwidmFsdWUiOiIiLCJ2YWx1ZV9wcmVzZXQiOiIiLCJodG1sIjoicmFkaW9idXR0b25zIiwibWFuZGF0b3J5IjoiMSIsImxhYmVsX2RlbGltIjoiIiwiZGlzcGxheSI6InJvdyIsImFkZF9jbGFzc2VzIjoiIiwiYWRkX3N0eWxlcyI6IiIsImFkZF9hdHRyIjoiIiwiaWNvbl9jbGFzcyI6IiIsImljb25fc2l6ZSI6IiIsImljb25fY29sb3IiOiIiLCJ0ZXJtcyI6IiIsIm9wdGlvbnMiOlt7Im5hbWUiOiJPVUkiLCJsYWJlbCI6Ik91aSJ9XX0seyJic19jbGFzc19pZCI6IjEyIiwibmFtZSI6IkUtbWFpbCIsImxhYmVsIjoiRS1tYWlsICoiLCJwbGFjZWhvbGRlciI6IkVudHJleiB2b3RyZSBlLW1haWwiLCJ2YWx1ZSI6IiIsInZhbHVlX3ByZXNldCI6IiIsImh0bWwiOiJlbWFpbCIsIm1hbmRhdG9yeSI6IjEiLCJtaW5fc2l6ZSI6IiIsIm1heF9zaXplIjoiIiwiYWRkX2NsYXNzZXMiOiIiLCJhZGRfc3R5bGVzIjoiIiwiYWRkX2F0dHIiOiIiLCJ2bl9vbmx5X251bWJlciI6IjAiLCJ2bl9vbmx5X2xldHRlcnMiOiIwIiwidm5fcGF0dGVybiI6IjAiLCJ2bl9lcXVhbCI6IiIsImljb25fY2xhc3MiOiIiLCJpY29uX3NpemUiOiIiLCJpY29uX2NvbG9yIjoiIiwidGVybXMiOiIifSx7ImJzX2NsYXNzX2lkIjoiMTIiLCJuYW1lIjoiQ09NTVVORSIsImxhYmVsIjoiQ29tbXVuZSAqIiwidmFsdWUiOiIiLCJ2YWx1ZV9wcmVzZXQiOiIiLCJodG1sIjoic2VsZWN0bGlzdCIsIm1hbmRhdG9yeSI6IjEiLCJsYWJlbF9kZWxpbSI6IiIsImFkZF9jbGFzc2VzIjoiIiwiYWRkX3N0eWxlcyI6IiIsImFkZF9hdHRyIjoiIiwiaWNvbl9jbGFzcyI6IiIsImljb25fc2l6ZSI6IiIsImljb25fY29sb3IiOiIiLCJ0ZXJtcyI6IiIsIm9wdGlvbnMiOlt7Im5hbWUiOiJBYmJcdTAwZTl2aWxsZS1sYS1SaXZpXHUwMGU4cmUiLCJsYWJlbCI6IkFiYlx1MDBlOXZpbGxlLWxhLVJpdmlcdTAwZThyZSJ9LHsibmFtZSI6IkFuZ2VydmlsbGUiLCJsYWJlbCI6IkFuZ2VydmlsbGUifSx7Im5hbWUiOiJBbmdlcnZpbGxpZXJzIiwibGFiZWwiOiJBbmdlcnZpbGxpZXJzIn0seyJuYW1lIjoiQXJwYWpvbiIsImxhYmVsIjoiQXJwYWpvbiJ9LHsibmFtZSI6IkFycmFuY291cnQiLCJsYWJlbCI6IkFycmFuY291cnQifSx7Im5hbWUiOiJBdGhpcy1Nb25zIiwibGFiZWwiOiJBdGhpcy1Nb25zIn0seyJuYW1lIjoiQXV0aG9uLWxhLVBsYWluZSIsImxhYmVsIjoiQXV0aG9uLWxhLVBsYWluZSJ9LHsibmFtZSI6IkF1dmVybmF1eCIsImxhYmVsIjoiQXV2ZXJuYXV4In0seyJuYW1lIjoiQXV2ZXJzLVNhaW50LUdlb3JnZXMiLCJsYWJlbCI6IkF1dmVycy1TYWludC1HZW9yZ2VzIn0seyJuYW1lIjoiQXZyYWludmlsbGUiLCJsYWJlbCI6IkF2cmFpbnZpbGxlIn0seyJuYW1lIjoiQmFsbGFpbnZpbGxpZXJzIiwibGFiZWwiOiJCYWxsYWludmlsbGllcnMifSx7Im5hbWUiOiJCYWxsYW5jb3VydC1zdXItRXNzb25uZSIsImxhYmVsIjoiQmFsbGFuY291cnQtc3VyLUVzc29ubmUifSx7Im5hbWUiOiJCYXVsbmUiLCJsYWJlbCI6IkJhdWxuZSJ9LHsibmFtZSI6IkJpXHUwMGU4dnJlcyIsImxhYmVsIjoiQmlcdTAwZTh2cmVzIn0seyJuYW1lIjoiQmxhbmR5IiwibGFiZWwiOiJCbGFuZHkifSx7Im5hbWUiOiJCb2lnbmV2aWxsZSIsImxhYmVsIjoiQm9pZ25ldmlsbGUifSx7Im5hbWUiOiJCb2lzLUhlcnBpbiIsImxhYmVsIjoiQm9pcy1IZXJwaW4ifSx7Im5hbWUiOiJCb2lzc3ktbGEtUml2aVx1MDBlOHJlIiwibGFiZWwiOiJCb2lzc3ktbGEtUml2aVx1MDBlOHJlIn0seyJuYW1lIjoiQm9pc3N5LWxlLUN1dHRcdTAwZTkiLCJsYWJlbCI6IkJvaXNzeS1sZS1DdXR0XHUwMGU5In0seyJuYW1lIjoiQm9pc3N5LWxlLVNlYyIsImxhYmVsIjoiQm9pc3N5LWxlLVNlYyJ9LHsibmFtZSI6IkJvaXNzeS1zb3VzLVNhaW50LVlvbiIsImxhYmVsIjoiQm9pc3N5LXNvdXMtU2FpbnQtWW9uIn0seyJuYW1lIjoiQm9uZG91ZmxlIiwibGFiZWwiOiJCb25kb3VmbGUifSx7Im5hbWUiOiJCb3VsbGF5LWxlcy1Ucm91eCIsImxhYmVsIjoiQm91bGxheS1sZXMtVHJvdXgifSx7Im5hbWUiOiJCb3VyYXktc3VyLUp1aW5lIiwibGFiZWwiOiJCb3VyYXktc3VyLUp1aW5lIn0seyJuYW1lIjoiQm91c3N5LVNhaW50LUFudG9pbmUiLCJsYWJlbCI6IkJvdXNzeS1TYWludC1BbnRvaW5lIn0seyJuYW1lIjoiQm91dGVydmlsbGllcnMiLCJsYWJlbCI6IkJvdXRlcnZpbGxpZXJzIn0seyJuYW1lIjoiQm91dGlnbnktc3VyLUVzc29ubmUiLCJsYWJlbCI6IkJvdXRpZ255LXN1ci1Fc3Nvbm5lIn0seyJuYW1lIjoiQm91dmlsbGUiLCJsYWJlbCI6IkJvdXZpbGxlIn0seyJuYW1lIjoiQnJcdTAwZTl0aWdueS1zdXItT3JnZSIsImxhYmVsIjoiQnJcdTAwZTl0aWdueS1zdXItT3JnZSJ9LHsibmFtZSI6IkJyZXVpbGxldCIsImxhYmVsIjoiQnJldWlsbGV0In0seyJuYW1lIjoiQnJldXgtSm91eSIsImxhYmVsIjoiQnJldXgtSm91eSJ9LHsibmFtZSI6IkJyaVx1MDBlOHJlcy1sZXMtU2NlbGxcdTAwZTlzIiwibGFiZWwiOiJCcmlcdTAwZThyZXMtbGVzLVNjZWxsXHUwMGU5cyJ9LHsibmFtZSI6IkJyaWlzLXNvdXMtRm9yZ2VzIiwibGFiZWwiOiJCcmlpcy1zb3VzLUZvcmdlcyJ9LHsibmFtZSI6IkJyb3V5IiwibGFiZWwiOiJCcm91eSJ9LHsibmFtZSI6IkJydW5veSIsImxhYmVsIjoiQnJ1bm95In0seyJuYW1lIjoiQnJ1eVx1MDBlOHJlcy1sZS1DaFx1MDBlMnRlbCIsImxhYmVsIjoiQnJ1eVx1MDBlOHJlcy1sZS1DaFx1MDBlMnRlbCJ9LHsibmFtZSI6IkJ1bm8tQm9ubmV2YXV4IiwibGFiZWwiOiJCdW5vLUJvbm5ldmF1eCJ9LHsibmFtZSI6IkJ1cmVzLXN1ci1ZdmV0dGUiLCJsYWJlbCI6IkJ1cmVzLXN1ci1ZdmV0dGUifSx7Im5hbWUiOiJDZXJueSIsImxhYmVsIjoiQ2VybnkifSx7Im5hbWUiOiJDaGFsby1TYWludC1NYXJzIiwibGFiZWwiOiJDaGFsby1TYWludC1NYXJzIn0seyJuYW1lIjoiQ2hhbG91LU1vdWxpbmV1eCIsImxhYmVsIjoiQ2hhbG91LU1vdWxpbmV1eCJ9LHsibmFtZSI6IkNoYW1hcmFuZGUiLCJsYWJlbCI6IkNoYW1hcmFuZGUifSx7Im5hbWUiOiJDaGFtcGN1ZWlsIiwibGFiZWwiOiJDaGFtcGN1ZWlsIn0seyJuYW1lIjoiQ2hhbXBsYW4iLCJsYWJlbCI6IkNoYW1wbGFuIn0seyJuYW1lIjoiQ2hhbXBtb3R0ZXV4IiwibGFiZWwiOiJDaGFtcG1vdHRldXgifSx7Im5hbWUiOiJDaGF0aWdub252aWxsZSIsImxhYmVsIjoiQ2hhdGlnbm9udmlsbGUifSx7Im5hbWUiOiJDaGF1ZmZvdXItbFx1MDBlOHMtXHUwMGM5dHJcdTAwZTljaHkiLCJsYWJlbCI6IkNoYXVmZm91ci1sXHUwMGU4cy1cdTAwYzl0clx1MDBlOWNoeSJ9LHsibmFtZSI6IkNoZXB0YWludmlsbGUiLCJsYWJlbCI6IkNoZXB0YWludmlsbGUifSx7Im5hbWUiOiJDaGV2YW5uZXMiLCJsYWJlbCI6IkNoZXZhbm5lcyJ9LHsibmFtZSI6IkNoaWxseS1NYXphcmluIiwibGFiZWwiOiJDaGlsbHktTWF6YXJpbiJ9LHsibmFtZSI6IkNvcmJlaWwtRXNzb25uZXMiLCJsYWJlbCI6IkNvcmJlaWwtRXNzb25uZXMifSx7Im5hbWUiOiJDb3JicmV1c2UiLCJsYWJlbCI6IkNvcmJyZXVzZSJ9LHsibmFtZSI6IkxlIENvdWRyYXktTW9udGNlYXV4IiwibGFiZWwiOiJMZSBDb3VkcmF5LU1vbnRjZWF1eCJ9LHsibmFtZSI6IkNvdXJhbmNlcyIsImxhYmVsIjoiQ291cmFuY2VzIn0seyJuYW1lIjoiQ291cmRpbWFuY2hlLXN1ci1Fc3Nvbm5lIiwibGFiZWwiOiJDb3VyZGltYW5jaGUtc3VyLUVzc29ubmUifSx7Im5hbWUiOiJDb3Vyc29uLU1vbnRlbG91cCIsImxhYmVsIjoiQ291cnNvbi1Nb250ZWxvdXAifSx7Im5hbWUiOiJDcm9zbmUiLCJsYWJlbCI6IkNyb3NuZSJ9LHsibmFtZSI6IkRhbm5lbW9pcyIsImxhYmVsIjoiRGFubmVtb2lzIn0seyJuYW1lIjoiRCdIdWlzb24tTG9uZ3VldmlsbGUiLCJsYWJlbCI6IkQnSHVpc29uLUxvbmd1ZXZpbGxlIn0seyJuYW1lIjoiRG91cmRhbiIsImxhYmVsIjoiRG91cmRhbiJ9LHsibmFtZSI6IkRyYXZlaWwiLCJsYWJlbCI6IkRyYXZlaWwifSx7Im5hbWUiOiJcdTAwYzljaGFyY29uIiwibGFiZWwiOiJcdTAwYzljaGFyY29uIn0seyJuYW1lIjoiXHUwMGM5Z2x5IiwibGFiZWwiOiJcdTAwYzlnbHkifSx7Im5hbWUiOiJcdTAwYzlwaW5heS1zb3VzLVNcdTAwZTluYXJ0IiwibGFiZWwiOiJcdTAwYzlwaW5heS1zb3VzLVNcdTAwZTluYXJ0In0seyJuYW1lIjoiXHUwMGM5cGluYXktc3VyLU9yZ2UiLCJsYWJlbCI6Ilx1MDBjOXBpbmF5LXN1ci1PcmdlIn0seyJuYW1lIjoiXHUwMGM5dGFtcGVzIiwibGFiZWwiOiJcdTAwYzl0YW1wZXMifSx7Im5hbWUiOiJcdTAwYzl0aW9sbGVzIiwibGFiZWwiOiJcdTAwYzl0aW9sbGVzIn0seyJuYW1lIjoiXHUwMGM5dHJcdTAwZTljaHkiLCJsYWJlbCI6Ilx1MDBjOXRyXHUwMGU5Y2h5In0seyJuYW1lIjoiXHUwMGM5dnJ5LUNvdXJjb3Vyb25uZXMiLCJsYWJlbCI6Ilx1MDBjOXZyeS1Db3VyY291cm9ubmVzIn0seyJuYW1lIjoiTGEgRmVydFx1MDBlOS1BbGFpcyIsImxhYmVsIjoiTGEgRmVydFx1MDBlOS1BbGFpcyJ9LHsibmFtZSI6IkZsZXVyeS1NXHUwMGU5cm9naXMiLCJsYWJlbCI6IkZsZXVyeS1NXHUwMGU5cm9naXMifSx7Im5hbWUiOiJGb250YWluZS1sYS1SaXZpXHUwMGU4cmUiLCJsYWJlbCI6IkZvbnRhaW5lLWxhLVJpdmlcdTAwZThyZSJ9LHsibmFtZSI6IkZvbnRlbmF5LWxcdTAwZThzLUJyaWlzIiwibGFiZWwiOiJGb250ZW5heS1sXHUwMGU4cy1CcmlpcyJ9LHsibmFtZSI6IkZvbnRlbmF5LWxlLVZpY29tdGUiLCJsYWJlbCI6IkZvbnRlbmF5LWxlLVZpY29tdGUifSx7Im5hbWUiOiJMYSBGb3JcdTAwZWF0LWxlLVJvaSIsImxhYmVsIjoiTGEgRm9yXHUwMGVhdC1sZS1Sb2kifSx7Im5hbWUiOiJMYSBGb3JcdTAwZWF0LVNhaW50ZS1Dcm9peCIsImxhYmVsIjoiTGEgRm9yXHUwMGVhdC1TYWludGUtQ3JvaXgifSx7Im5hbWUiOiJGb3JnZXMtbGVzLUJhaW5zIiwibGFiZWwiOiJGb3JnZXMtbGVzLUJhaW5zIn0seyJuYW1lIjoiR2lmLXN1ci1ZdmV0dGUiLCJsYWJlbCI6IkdpZi1zdXItWXZldHRlIn0seyJuYW1lIjoiR2lyb252aWxsZS1zdXItRXNzb25uZSIsImxhYmVsIjoiR2lyb252aWxsZS1zdXItRXNzb25uZSJ9LHsibmFtZSI6IkdvbWV0ei1sYS1WaWxsZSIsImxhYmVsIjoiR29tZXR6LWxhLVZpbGxlIn0seyJuYW1lIjoiR29tZXR6LWxlLUNoXHUwMGUydGVsIiwibGFiZWwiOiJHb21ldHotbGUtQ2hcdTAwZTJ0ZWwifSx7Im5hbWUiOiJMZXMgR3Jhbmdlcy1sZS1Sb2kiLCJsYWJlbCI6IkxlcyBHcmFuZ2VzLWxlLVJvaSJ9LHsibmFtZSI6IkdyaWdueSIsImxhYmVsIjoiR3JpZ255In0seyJuYW1lIjoiR3VpYmV2aWxsZSIsImxhYmVsIjoiR3VpYmV2aWxsZSJ9LHsibmFtZSI6Ikd1aWduZXZpbGxlLXN1ci1Fc3Nvbm5lIiwibGFiZWwiOiJHdWlnbmV2aWxsZS1zdXItRXNzb25uZSJ9LHsibmFtZSI6Ikd1aWxsZXJ2YWwiLCJsYWJlbCI6Ikd1aWxsZXJ2YWwifSx7Im5hbWUiOiJJZ255IiwibGFiZWwiOiJJZ255In0seyJuYW1lIjoiSXR0ZXZpbGxlIiwibGFiZWwiOiJJdHRldmlsbGUifSx7Im5hbWUiOiJKYW52aWxsZS1zdXItSnVpbmUiLCJsYWJlbCI6IkphbnZpbGxlLXN1ci1KdWluZSJ9LHsibmFtZSI6IkphbnZyeSIsImxhYmVsIjoiSmFudnJ5In0seyJuYW1lIjoiSnV2aXN5LXN1ci1PcmdlIiwibGFiZWwiOiJKdXZpc3ktc3VyLU9yZ2UifSx7Im5hbWUiOiJMYXJkeSIsImxhYmVsIjoiTGFyZHkifSx7Im5hbWUiOiJMZXVkZXZpbGxlIiwibGFiZWwiOiJMZXVkZXZpbGxlIn0seyJuYW1lIjoiTGV1dmlsbGUtc3VyLU9yZ2UiLCJsYWJlbCI6IkxldXZpbGxlLXN1ci1PcmdlIn0seyJuYW1lIjoiTGltb3VycyIsImxhYmVsIjoiTGltb3VycyJ9LHsibmFtZSI6IkxpbmFzIiwibGFiZWwiOiJMaW5hcyJ9LHsibmFtZSI6Ikxpc3NlcyIsImxhYmVsIjoiTGlzc2VzIn0seyJuYW1lIjoiTG9uZ2p1bWVhdSIsImxhYmVsIjoiTG9uZ2p1bWVhdSJ9LHsibmFtZSI6Ikxvbmdwb250LXN1ci1PcmdlIiwibGFiZWwiOiJMb25ncG9udC1zdXItT3JnZSJ9LHsibmFtZSI6Ik1haXNzZSIsImxhYmVsIjoiTWFpc3NlIn0seyJuYW1lIjoiTWFyY291c3NpcyIsImxhYmVsIjoiTWFyY291c3NpcyJ9LHsibmFtZSI6Ik1hcm9sbGVzLWVuLUJlYXVjZSIsImxhYmVsIjoiTWFyb2xsZXMtZW4tQmVhdWNlIn0seyJuYW1lIjoiTWFyb2xsZXMtZW4tSHVyZXBvaXgiLCJsYWJlbCI6Ik1hcm9sbGVzLWVuLUh1cmVwb2l4In0seyJuYW1lIjoiTWFzc3kiLCJsYWJlbCI6Ik1hc3N5In0seyJuYW1lIjoiTWF1Y2hhbXBzIiwibGFiZWwiOiJNYXVjaGFtcHMifSx7Im5hbWUiOiJNZW5uZWN5IiwibGFiZWwiOiJNZW5uZWN5In0seyJuYW1lIjoiTVx1MDBlOXJvYmVydCIsImxhYmVsIjoiTVx1MDBlOXJvYmVydCJ9LHsibmFtZSI6Ik1lc3B1aXRzIiwibGFiZWwiOiJNZXNwdWl0cyJ9LHsibmFtZSI6Ik1pbGx5LWxhLUZvclx1MDBlYXQiLCJsYWJlbCI6Ik1pbGx5LWxhLUZvclx1MDBlYXQifSx7Im5hbWUiOiJNb2lnbnktc3VyLVx1MDBjOWNvbGUiLCJsYWJlbCI6Ik1vaWdueS1zdXItXHUwMGM5Y29sZSJ9LHsibmFtZSI6IkxlIE1cdTAwZTlyXHUwMGU5dmlsbG9pcyIsImxhYmVsIjoiTGUgTVx1MDBlOXJcdTAwZTl2aWxsb2lzIn0seyJuYW1lIjoiTGVzIE1vbGlcdTAwZThyZXMiLCJsYWJlbCI6IkxlcyBNb2xpXHUwMGU4cmVzIn0seyJuYW1lIjoiTW9uZGV2aWxsZSIsImxhYmVsIjoiTW9uZGV2aWxsZSJ9LHsibmFtZSI6Ik1vbm5lcnZpbGxlIiwibGFiZWwiOiJNb25uZXJ2aWxsZSJ9LHsibmFtZSI6Ik1vbnRnZXJvbiIsImxhYmVsIjoiTW9udGdlcm9uIn0seyJuYW1lIjoiTW9udGxoXHUwMGU5cnkiLCJsYWJlbCI6Ik1vbnRsaFx1MDBlOXJ5In0seyJuYW1lIjoiTW9yYW5naXMiLCJsYWJlbCI6Ik1vcmFuZ2lzIn0seyJuYW1lIjoiTW9yaWdueS1DaGFtcGlnbnkiLCJsYWJlbCI6Ik1vcmlnbnktQ2hhbXBpZ255In0seyJuYW1lIjoiTW9yc2FuZy1zdXItT3JnZSIsImxhYmVsIjoiTW9yc2FuZy1zdXItT3JnZSJ9LHsibmFtZSI6Ik1vcnNhbmctc3VyLVNlaW5lIiwibGFiZWwiOiJNb3JzYW5nLXN1ci1TZWluZSJ9LHsibmFtZSI6Ik5haW52aWxsZS1sZXMtUm9jaGVzIiwibGFiZWwiOiJOYWludmlsbGUtbGVzLVJvY2hlcyJ9LHsibmFtZSI6IkxhIE5vcnZpbGxlIiwibGFiZWwiOiJMYSBOb3J2aWxsZSJ9LHsibmFtZSI6Ik5vemF5IiwibGFiZWwiOiJOb3pheSJ9LHsibmFtZSI6Ik9sbGFpbnZpbGxlIiwibGFiZWwiOiJPbGxhaW52aWxsZSJ9LHsibmFtZSI6Ik9uY3ktc3VyLVx1MDBjOWNvbGUiLCJsYWJlbCI6Ik9uY3ktc3VyLVx1MDBjOWNvbGUifSx7Im5hbWUiOiJPcm1veSIsImxhYmVsIjoiT3Jtb3kifSx7Im5hbWUiOiJPcm1veS1sYS1SaXZpXHUwMGU4cmUiLCJsYWJlbCI6Ik9ybW95LWxhLVJpdmlcdTAwZThyZSJ9LHsibmFtZSI6Ik9yc2F5IiwibGFiZWwiOiJPcnNheSJ9LHsibmFtZSI6Ik9ydmVhdSIsImxhYmVsIjoiT3J2ZWF1In0seyJuYW1lIjoiUGFsYWlzZWF1IiwibGFiZWwiOiJQYWxhaXNlYXUifSx7Im5hbWUiOiJQYXJheS1WaWVpbGxlLVBvc3RlIiwibGFiZWwiOiJQYXJheS1WaWVpbGxlLVBvc3RlIn0seyJuYW1lIjoiUGVjcXVldXNlIiwibGFiZWwiOiJQZWNxdWV1c2UifSx7Im5hbWUiOiJMZSBQbGVzc2lzLVBcdTAwZTJ0XHUwMGU5IiwibGFiZWwiOiJMZSBQbGVzc2lzLVBcdTAwZTJ0XHUwMGU5In0seyJuYW1lIjoiUGxlc3Npcy1TYWludC1CZW5vaXN0IiwibGFiZWwiOiJQbGVzc2lzLVNhaW50LUJlbm9pc3QifSx7Im5hbWUiOiJQcnVuYXktc3VyLUVzc29ubmUiLCJsYWJlbCI6IlBydW5heS1zdXItRXNzb25uZSJ9LHsibmFtZSI6IlB1aXNlbGV0LWxlLU1hcmFpcyIsImxhYmVsIjoiUHVpc2VsZXQtbGUtTWFyYWlzIn0seyJuYW1lIjoiUHVzc2F5IiwibGFiZWwiOiJQdXNzYXkifSx7Im5hbWUiOiJRdWluY3ktc291cy1TXHUwMGU5bmFydCIsImxhYmVsIjoiUXVpbmN5LXNvdXMtU1x1MDBlOW5hcnQifSx7Im5hbWUiOiJSaWNoYXJ2aWxsZSIsImxhYmVsIjoiUmljaGFydmlsbGUifSx7Im5hbWUiOiJSaXMtT3JhbmdpcyIsImxhYmVsIjoiUmlzLU9yYW5naXMifSx7Im5hbWUiOiJSb2ludmlsbGUiLCJsYWJlbCI6IlJvaW52aWxsZSJ9LHsibmFtZSI6IlJvaW52aWxsaWVycyIsImxhYmVsIjoiUm9pbnZpbGxpZXJzIn0seyJuYW1lIjoiU2FjbGFzIiwibGFiZWwiOiJTYWNsYXMifSx7Im5hbWUiOiJTYWNsYXkiLCJsYWJlbCI6IlNhY2xheSJ9LHsibmFtZSI6IlNhaW50LUF1YmluIiwibGFiZWwiOiJTYWludC1BdWJpbiJ9LHsibmFtZSI6IlNhaW50LUNoXHUwMGU5cm9uIiwibGFiZWwiOiJTYWludC1DaFx1MDBlOXJvbiJ9LHsibmFtZSI6IlNhaW50LUN5ci1sYS1SaXZpXHUwMGU4cmUiLCJsYWJlbCI6IlNhaW50LUN5ci1sYS1SaXZpXHUwMGU4cmUifSx7Im5hbWUiOiJTYWludC1DeXItc291cy1Eb3VyZGFuIiwibGFiZWwiOiJTYWludC1DeXItc291cy1Eb3VyZGFuIn0seyJuYW1lIjoiU2FpbnQtRXNjb2JpbGxlIiwibGFiZWwiOiJTYWludC1Fc2NvYmlsbGUifSx7Im5hbWUiOiJTYWludGUtR2VuZXZpXHUwMGU4dmUtZGVzLUJvaXMiLCJsYWJlbCI6IlNhaW50ZS1HZW5ldmlcdTAwZTh2ZS1kZXMtQm9pcyJ9LHsibmFtZSI6IlNhaW50LUdlcm1haW4tbFx1MDBlOHMtQXJwYWpvbiIsImxhYmVsIjoiU2FpbnQtR2VybWFpbi1sXHUwMGU4cy1BcnBham9uIn0seyJuYW1lIjoiU2FpbnQtR2VybWFpbi1sXHUwMGU4cy1Db3JiZWlsIiwibGFiZWwiOiJTYWludC1HZXJtYWluLWxcdTAwZThzLUNvcmJlaWwifSx7Im5hbWUiOiJTYWludC1IaWxhaXJlIiwibGFiZWwiOiJTYWludC1IaWxhaXJlIn0seyJuYW1lIjoiU2FpbnQtSmVhbi1kZS1CZWF1cmVnYXJkIiwibGFiZWwiOiJTYWludC1KZWFuLWRlLUJlYXVyZWdhcmQifSx7Im5hbWUiOiJTYWludC1NYXVyaWNlLU1vbnRjb3Vyb25uZSIsImxhYmVsIjoiU2FpbnQtTWF1cmljZS1Nb250Y291cm9ubmUifSx7Im5hbWUiOiJTYWludC1NaWNoZWwtc3VyLU9yZ2UiLCJsYWJlbCI6IlNhaW50LU1pY2hlbC1zdXItT3JnZSJ9LHsibmFtZSI6IlNhaW50LVBpZXJyZS1kdS1QZXJyYXkiLCJsYWJlbCI6IlNhaW50LVBpZXJyZS1kdS1QZXJyYXkifSx7Im5hbWUiOiJTYWludHJ5LXN1ci1TZWluZSIsImxhYmVsIjoiU2FpbnRyeS1zdXItU2VpbmUifSx7Im5hbWUiOiJTYWludC1TdWxwaWNlLWRlLUZhdmlcdTAwZThyZXMiLCJsYWJlbCI6IlNhaW50LVN1bHBpY2UtZGUtRmF2aVx1MDBlOHJlcyJ9LHsibmFtZSI6IlNhaW50LVZyYWluIiwibGFiZWwiOiJTYWludC1WcmFpbiJ9LHsibmFtZSI6IlNhaW50LVlvbiIsImxhYmVsIjoiU2FpbnQtWW9uIn0seyJuYW1lIjoiU2F1bHgtbGVzLUNoYXJ0cmV1eCIsImxhYmVsIjoiU2F1bHgtbGVzLUNoYXJ0cmV1eCJ9LHsibmFtZSI6IlNhdmlnbnktc3VyLU9yZ2UiLCJsYWJlbCI6IlNhdmlnbnktc3VyLU9yZ2UifSx7Im5hbWUiOiJTZXJtYWlzZSIsImxhYmVsIjoiU2VybWFpc2UifSx7Im5hbWUiOiJTb2lzeS1zdXItXHUwMGM5Y29sZSIsImxhYmVsIjoiU29pc3ktc3VyLVx1MDBjOWNvbGUifSx7Im5hbWUiOiJTb2lzeS1zdXItU2VpbmUiLCJsYWJlbCI6IlNvaXN5LXN1ci1TZWluZSJ9LHsibmFtZSI6IlNvdXp5LWxhLUJyaWNoZSIsImxhYmVsIjoiU291enktbGEtQnJpY2hlIn0seyJuYW1lIjoiQ29uZ2VydmlsbGUtVGhpb252aWxsZSIsImxhYmVsIjoiQ29uZ2VydmlsbGUtVGhpb252aWxsZSJ9LHsibmFtZSI6IlRpZ2VyeSIsImxhYmVsIjoiVGlnZXJ5In0seyJuYW1lIjoiVG9yZm91IiwibGFiZWwiOiJUb3Jmb3UifSx7Im5hbWUiOiJWYWxwdWlzZWF1eCIsImxhYmVsIjoiVmFscHVpc2VhdXgifSx7Im5hbWUiOiJMZSBWYWwtU2FpbnQtR2VybWFpbiIsImxhYmVsIjoiTGUgVmFsLVNhaW50LUdlcm1haW4ifSx7Im5hbWUiOiJWYXJlbm5lcy1KYXJjeSIsImxhYmVsIjoiVmFyZW5uZXMtSmFyY3kifSx7Im5hbWUiOiJWYXVncmlnbmV1c2UiLCJsYWJlbCI6IlZhdWdyaWduZXVzZSJ9LHsibmFtZSI6IlZhdWhhbGxhbiIsImxhYmVsIjoiVmF1aGFsbGFuIn0seyJuYW1lIjoiVmF5cmVzLXN1ci1Fc3Nvbm5lIiwibGFiZWwiOiJWYXlyZXMtc3VyLUVzc29ubmUifSx7Im5hbWUiOiJWZXJyaVx1MDBlOHJlcy1sZS1CdWlzc29uIiwibGFiZWwiOiJWZXJyaVx1MDBlOHJlcy1sZS1CdWlzc29uIn0seyJuYW1lIjoiVmVydC1sZS1HcmFuZCIsImxhYmVsIjoiVmVydC1sZS1HcmFuZCJ9LHsibmFtZSI6IlZlcnQtbGUtUGV0aXQiLCJsYWJlbCI6IlZlcnQtbGUtUGV0aXQifSx7Im5hbWUiOiJWaWRlbGxlcyIsImxhYmVsIjoiVmlkZWxsZXMifSx7Im5hbWUiOiJWaWduZXV4LXN1ci1TZWluZSIsImxhYmVsIjoiVmlnbmV1eC1zdXItU2VpbmUifSx7Im5hbWUiOiJWaWxsYWJcdTAwZTkiLCJsYWJlbCI6IlZpbGxhYlx1MDBlOSJ9LHsibmFtZSI6IlZpbGxlYm9uLXN1ci1ZdmV0dGUiLCJsYWJlbCI6IlZpbGxlYm9uLXN1ci1ZdmV0dGUifSx7Im5hbWUiOiJWaWxsZWNvbmluIiwibGFiZWwiOiJWaWxsZWNvbmluIn0seyJuYW1lIjoiTGEgVmlsbGUtZHUtQm9pcyIsImxhYmVsIjoiTGEgVmlsbGUtZHUtQm9pcyJ9LHsibmFtZSI6IlZpbGxlanVzdCIsImxhYmVsIjoiVmlsbGVqdXN0In0seyJuYW1lIjoiVmlsbGVtb2lzc29uLXN1ci1PcmdlIiwibGFiZWwiOiJWaWxsZW1vaXNzb24tc3VyLU9yZ2UifSx7Im5hbWUiOiJWaWxsZW5ldXZlLXN1ci1BdXZlcnMiLCJsYWJlbCI6IlZpbGxlbmV1dmUtc3VyLUF1dmVycyJ9LHsibmFtZSI6IlZpbGxpZXJzLWxlLUJcdTAwZTJjbGUiLCJsYWJlbCI6IlZpbGxpZXJzLWxlLUJcdTAwZTJjbGUifSx7Im5hbWUiOiJWaWxsaWVycy1zdXItT3JnZSIsImxhYmVsIjoiVmlsbGllcnMtc3VyLU9yZ2UifSx7Im5hbWUiOiJWaXJ5LUNoXHUwMGUydGlsbG9uIiwibGFiZWwiOiJWaXJ5LUNoXHUwMGUydGlsbG9uIn0seyJuYW1lIjoiV2lzc291cyIsImxhYmVsIjoiV2lzc291cyJ9LHsibmFtZSI6IlllcnJlcyIsImxhYmVsIjoiWWVycmVzIn0seyJuYW1lIjoiTGVzIFVsaXMiLCJsYWJlbCI6IkxlcyBVbGlzIn1dfSx7ImJzX2NsYXNzX2lkIjoiMTIiLCJuYW1lIjoiQURSRVNTRSIsImxhYmVsIjoiQWRyZXNzZSAqIiwicGxhY2Vob2xkZXIiOiJRdWVsbGUgZXN0IHZvdHJlIGFkcmVzc2UgPyIsInZhbHVlIjoiIiwidmFsdWVfcHJlc2V0IjoiIiwiaHRtbCI6InRleHQiLCJtYW5kYXRvcnkiOiIxIiwibWluX3NpemUiOiIiLCJtYXhfc2l6ZSI6IiIsImFkZF9jbGFzc2VzIjoiIiwiYWRkX3N0eWxlcyI6IiIsImFkZF9hdHRyIjoiIiwidm5fb25seV9udW1iZXIiOiIwIiwidm5fb25seV9sZXR0ZXJzIjoiMCIsInZuX3BhdHRlcm4iOiIwIiwidm5fZXF1YWwiOiIiLCJpY29uX2NsYXNzIjoiIiwiaWNvbl9zaXplIjoiIiwiaWNvbl9jb2xvciI6IiIsInRlcm1zIjoiIn0seyJic19jbGFzc19pZCI6IjEyIiwibmFtZSI6IkVYUExJQ0FUSU9OUyIsImxhYmVsIjoiRXhwbGljYXRpb24gZHUgcHJvYmxcdTAwZThtZSByZW5jb250clx1MDBlOSAqIiwicGxhY2Vob2xkZXIiOiJFeHBsaWNhdGlvbiBkdSBwcm9ibFx1MDBlOG1lIHJlbmNvbnRyXHUwMGU5IiwidmFsdWUiOiIiLCJ2YWx1ZV9wcmVzZXQiOiIiLCJodG1sIjoidGV4dGFyZWEiLCJtYW5kYXRvcnkiOiIxIiwibWluX3NpemUiOiIiLCJtYXhfc2l6ZSI6IiIsImFkZF9jbGFzc2VzIjoiIiwiYWRkX3N0eWxlcyI6IiIsImFkZF9hdHRyIjoiIiwidm5fb25seV9udW1iZXIiOiIwIiwidm5fb25seV9sZXR0ZXJzIjoiMCIsInZuX3BhdHRlcm4iOiIiLCJ2bl9lcXVhbCI6IiIsImljb25fY2xhc3MiOiIiLCJpY29uX3NpemUiOiIiLCJpY29uX2NvbG9yIjoiIiwidGVybXMiOiIifSx7ImJzX2NsYXNzX2lkIjoiMTIiLCJ2YWx1ZSI6IjxwPiggKiBvYmxpZ2F0b2lyZSk8XC9wPiIsImh0bWwiOiJodG1sZGVsaW0iLCJtYW5kYXRvcnkiOiIwIn0seyJic19jbGFzc19pZCI6IjEyIiwibmFtZSI6InNlbmQiLCJsYWJlbCI6IkVudm95ZXIiLCJodG1sIjoic3VibWl0IiwiYWRkX2NsYXNzZXMiOiIiLCJhZGRfc3R5bGVzIjoiIiwiYWRkX2F0dHIiOiIiLCJpY29uX2NsYXNzIjoiIiwiaWNvbl9zaXplIjoiIiwiaWNvbl9jb2xvciI6IiIsInRlcm1zIjoiIn1dLCJvcHRzX2F0dHJzIjp7ImJnX251bWJlciI6IjQifX0sImltZ19wcmV2aWV3IjoiYmFzZS1jb250YWN0LmpwZyIsInZpZXdzIjoiMTM4MCIsInVuaXF1ZV92aWV3cyI6IjgyMSIsImFjdGlvbnMiOiIyMzUiLCJzb3J0X29yZGVyIjoiMSIsImlzX3BybyI6IjAiLCJhYl9pZCI6IjAiLCJkYXRlX2NyZWF0ZWQiOiIyMDE2LTA1LTAzIDE1OjAxOjAzIiwiaW1nX3ByZXZpZXdfdXJsIjoiaHR0cDpcL1wvc3Vwc3lzdGljLTQyZDcua3hjZG4uY29tXC9fYXNzZXRzXC9mb3Jtc1wvaW1nXC9wcmV2aWV3XC9iYXNlLWNvbnRhY3QuanBnIiwidmlld19pZCI6IjEzXzgwNDUxMCIsInZpZXdfaHRtbF9pZCI6ImNzcEZvcm1TaGVsbF8xM184MDQ1MTAiLCJjb25uZWN0X2hhc2giOiJkNzk2NTgyNGU0ZjRjOWU0YmVjMDBmYTY1N2Y4ZjVmYyJ9
Echec raccordement : Le fourreau de mon raccordement est saturé ou obstrué, que faire ?

Lors du raccordement souterrain, un technicien spécialisé passe d’abord une aiguille dans le(s) fourreau(x) de raccordement du regard à chez vous pour vérifier si le fourreau est utilisable.

Il peut s’avérer que les fourreaux soient inutilisables car trop anciens (d’un diamètre trop petit) ou altérés par des travaux antérieurs ou par la végétation.

En zone publique c’est le responsable d’infrastructure qui est responsable des réparations, historiquement le réseau de fourreaux télécom appartient à Orange anciennement France Télécom. Dans certains cas exceptionnel, les fourreaux sont privés ou bien appartiennent à la commune. Lorsque le technicien tente le raccordement de votre domicile et qu’il constate un blocage en zone publique, il doit remonter le problème au responsable de l’infrastructure pour intervention via un processus spécifique à cela. Il faut parfois insister et relancer plusieurs fois pour que les travaux de réparation soient réalisés. Il est aussi possible, pour les administrés ou les collectivités, de remonter les situations directement sur le site d’orange : https://dommages-reseaux.orange.fr/dist-dommages/app/home

En zone privée, si le fourreau n’est pas utilisable, il appartient au propriétaire d’assurer les travaux. Ces réparations peuvent être entreprises directement par le propriétaire ou par une entreprise spécialisée. Par exemple, si les fourreaux ne sont cassés qu’à un seul endroit par des racines, cela nécessite de creuser un trou d’environ 60 cm de profondeur pour retrouver les fourreaux en PVC, les dégager et de réparer la casse.

Echec de raccordement : Le technicien ne retrouve pas le boitier de raccordement, constate une erreur de route optique ou une absence de continuité de fibre, que faire ?

Le raccordement suit une procédures réalisée en direct par les opérateurs. L’interlocuteur privilégié de l’exploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... pour le traitement des raccordements est l’opérateurExploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... de communications électroniques ouvert au public ou fournisseur de service de communications électroniques au public, déclaré conformément à l’article L. 33-1 du CPCE.... que vous avez choisi. Le Syndicat Mixte Ouvert Essonne Numérique ne peut intervenir sur le réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... commercialisé.

Lors de la construction du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... assurée par le Syndicat Essonne Numérique en maitrise d’ouvrage, la fibre optique est installée jusqu’à un boitier de terminaison proche des logements/entreprises, dans la rue pour les pavillons ou dans les parties communes pour les immeubles. Ce boitier est appelé PBO (point de branchement optique)Équipement permettant de raccorder le câblage amont avec le câble de branchement directement raccordé au dispositif de terminaison intérieur optique. Le point de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optique jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optique (PBO) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIo).... peut se trouver en pied d'immeuble ou à l’extérieur de l’habitat ; dans ce cas, il permet de raccorder le câblage installé en amont dans... et permet le regroupement de 5 à 10 logements. Le réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... est contrôlé à plusieurs reprises.

De plus dès lors que ce réseau est finalisé, il est présenté à l’exploitant de réseau la société Essonne Numérique Très Haut Débit Essonne Numérique THD (covage.com) (actionnaire Covage 60%, Orange 20% et Caisse des dépôts 20%). Essonne Numérique Très Haut Débit assure un contrôle du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... (opération réalisé par Covage et Orange).

Suite à la validation du contrôle, l’exploitant Essonne Numérique Très Haut Débit prend la responsabilité du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... sur la durée de la délégation de service public de 15 ans. Dès lors le Syndicat Essonne Numérique ne peut plus intervenir, nous ne sommes plus garant du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication..... L’exploitant Essonne Numérique Très Haut Débit a notamment en charge d’assurer la commercialisation du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... et sa maintenance.

Lors du raccordement, le technicien a la possibilité de contacter la hotline de l’exploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... pour résoudre des problématiques directement sur place.

L’échec raccordement et la maintenance suivent une procédures réalisée en direct par les opérateurExploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... de communications électroniques ouvert au public ou fournisseur de service de communications électroniques au public, déclaré conformément à l’article L. 33-1 du CPCE..... En cas d’échec, le sous-traitant (l’opérateurExploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... de communications électroniques ouvert au public ou fournisseur de service de communications électroniques au public, déclaré conformément à l’article L. 33-1 du CPCE....) fait un CR d’échec, qui déclenche ensuite les actions nécessaires telles que la maintenance. L’entreprise Essonne Numérique Très Haut Débit, exploitant et mainteneur du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... assure la reprise du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... et averti ensuite l’opérateurExploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... de communications électroniques ouvert au public ou fournisseur de service de communications électroniques au public, déclaré conformément à l’article L. 33-1 du CPCE.... pour qu’il programme un nouveau raccordement.

Par ailleurs en cas d’échec, le sous-traitant (l’opérateurExploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... de communications électroniques ouvert au public ou fournisseur de service de communications électroniques au public, déclaré conformément à l’article L. 33-1 du CPCE....) remonte l’information à l’exploitant via un rapport d’échec, qui déclenche ensuite les actions nécessaires telles que la maintenance et la reprise du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication..... L’entreprise Essonne Numérique Très Haut Débit, exploitant et mainteneur du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... assure la reprise du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... et avertit ensuite l’opérateurExploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... de communications électroniques ouvert au public ou fournisseur de service de communications électroniques au public, déclaré conformément à l’article L. 33-1 du CPCE.... pour qu’il programme un nouveau raccordement.

Si la problématique concerne une absence de boitier de raccordement, cela signifie que le technicien ne retrouve pas le boitier dont vous dépendez dans votre rue. Il est possible que le plan du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... n’ait pas été communiqué au technicien sur place, il rencontre donc des difficultés sur le terrain pour retrouver le boitier. Le plus souvent cette situation peut être rapidement débloquée via la hotline de l’exploitant. Dans le cas extrême où le technicien en possession d’un plan ne retrouve ni boitier ni câble comme indiqué, cela nécessite potentiellement une extension de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication..... Dans ce cas il est conseillé de prendre des photos de la situation et de les communiquer à Essonne Numérique via le formulaire en ligne sur le site internet pour être en mesure de rapidement vérifier la situation.

Si la problématique concerne une anomalie de route optique, cela signifie que le technicien sur place n’identifie pas votre fibre optique dans le boitier à côté de votre maison au niveau des 700 connecteurs présents à l’armoire de rue de votre quartier. Il n’est donc pas en mesure d’identifier votre fibre au niveau de l’armoire et ne peut donc pas assurer la continuité totale du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication..... C’est un problème de données communiquées entre l’exploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication...., l’opérateurExploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... de communications électroniques ouvert au public ou fournisseur de service de communications électroniques au public, déclaré conformément à l’article L. 33-1 du CPCE.... et le technicien sur place. Cette situation peut, le plus souvent, être rapidement débloquée via la hotline de l’exploitant.

Si la problématique concerne une absence de continuité, le plus souvent c’est lié à une erreur de route optique explicitée en amont. Dans le cas d’une absence de continuité avérée par le technicien, il est nécessaire d’assurer une mesure optique afin de pouvoir garantir de la coupure et communiquer des éléments précis à l’exploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication..... La mesure optique permet d’identifier les distances entre chaque bout de la ligne, en temps normal entre le boitier de raccordement et l’armoire. La mesure permet aussi d’identifier chaque passage dans des boites intermédiaires entre les extrémités. Ainsi à partir de ces éléments, l’exploitant pourra rapidement avérer d’une coupure fibre et identifier le lieu précisément de la coupure.

Coupure réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... : Qui est responsable ?

La maintenance du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... suit une procédures réalisée en direct par les opérateurs. L’interlocuteur privilégié de l’exploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... pour le traitement des raccordements est l’opérateurExploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... de communications électroniques ouvert au public ou fournisseur de service de communications électroniques au public, déclaré conformément à l’article L. 33-1 du CPCE.... que vous avez choisi. Le Syndicat Mixte Ouvert Essonne Numérique ne peut intervenir sur le réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... commercialisé.

Lors de la construction du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... assurée par le Syndicat Essonne Numérique en maitrise d’ouvrage, la fibre optique est installée jusqu’à un boitier de terminaison proche des logements/entreprises, dans la rue pour les pavillons ou dans les parties communes pour les immeubles. Ce boitier est appelé PBO (point de branchement optique)Équipement permettant de raccorder le câblage amont avec le câble de branchement directement raccordé au dispositif de terminaison intérieur optique. Le point de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optique jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optique (PBO) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIo).... peut se trouver en pied d'immeuble ou à l’extérieur de l’habitat ; dans ce cas, il permet de raccorder le câblage installé en amont dans... et permet le regroupement de 5 à 10 logements. Le réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... est contrôlé à plusieurs reprises.

Dès lors que ce réseau est finalisé, il est présenté à l’exploitant de réseau la société Essonne Numérique Très Haut Débit Essonne Numérique THD (covage.com) (actionnaire Covage 60%, Orange 20% et Caisse des dépôts 20%). Essonne Numérique Très Haut Débit assure un contrôle du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... (opération réalisé par Covage et Orange).

Suite à la validation du contrôle, l’exploitant Essonne Numérique Très Haut Débit prend la responsabilité du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... sur la durée de la délégation de service public de 15 ans. Dès lors le Syndicat Essonne Numérique ne peut plus intervenir, nous ne sommes plus garant du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication..... L’exploitant Essonne Numérique Très Haut Débit a notamment en charge d’assurer la commercialisation du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... et sa maintenance.

La maintenance suivent une procédures réalisée en direct par les opérateurExploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... de communications électroniques ouvert au public ou fournisseur de service de communications électroniques au public, déclaré conformément à l’article L. 33-1 du CPCE..... En cas de coupure ou de problématique, c’est uniquement votre opérateurExploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... de communications électroniques ouvert au public ou fournisseur de service de communications électroniques au public, déclaré conformément à l’article L. 33-1 du CPCE.... qui peut déclencher une intervention de l’exploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.....  L’entreprise Essonne Numérique Très Haut Débit, exploitant et mainteneur du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... assure la reprise du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... et averti ensuite l’opérateurExploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... de communications électroniques ouvert au public ou fournisseur de service de communications électroniques au public, déclaré conformément à l’article L. 33-1 du CPCE.....

Comment se passe le raccordement fibre optique ?

Lors de la construction, la fibre optique est installée jusqu’à un boitier de terminaison proche de votre logement, dans la rue pour les pavillons ou dans les parties communes pour les immeubles.

Ce boitier est appelé PBO (point de branchement optique)Équipement permettant de raccorder le câblage amont avec le câble de branchement directement raccordé au dispositif de terminaison intérieur optique. Le point de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optique jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optique (PBO) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIo).... peut se trouver en pied d'immeuble ou à l’extérieur de l’habitat ; dans ce cas, il permet de raccorder le câblage installé en amont dans.... Le dernier câble à installer, allant de ce boitier « PBOÉquipement permettant de raccorder le câblage amont avec le câble de branchement directement raccordé au dispositif de terminaison intérieur optique. Le point de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optique jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optique (PBO) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIo).... peut se trouver en pied d'immeuble ou à l’extérieur de l’habitat ; dans ce cas, il permet de raccorder le câblage installé en amont dans... » jusqu’à la prise optique de votre box internet dans votre habitation est appelé : le raccordement finalOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optique jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optique (PBO) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIo).... jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optique jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optique (PBO) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIo).... (PBOÉquipement permettant de raccorder le câblage amont avec le câble de branchement directement raccordé au dispositif de terminaison intérieur optique. Le point de branchement optique peut se trouver en pied d'immeuble ou à l’extérieur de l’habitat ; dans ce cas, il permet de raccorder le câblage installé en amont dans...) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIoLe dispositif de terminaison intérieure optique (DTIo) est la prise terminale pour les réseaux FttH qui permet le raccordement à la box internet....).....

PBOÉquipement permettant de raccorder le câblage amont avec le câble de branchement directement raccordé au dispositif de terminaison intérieur optique. Le point de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optique jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optique (PBO) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIo).... peut se trouver en pied d'immeuble ou à l’extérieur de l’habitat ; dans ce cas, il permet de raccorder le câblage installé en amont dans... dans les parties communes
PBOÉquipement permettant de raccorder le câblage amont avec le câble de branchement directement raccordé au dispositif de terminaison intérieur optique. Le point de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optique jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optique (PBO) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIo).... peut se trouver en pied d'immeuble ou à l’extérieur de l’habitat ; dans ce cas, il permet de raccorder le câblage installé en amont dans... Souterrain
PBOÉquipement permettant de raccorder le câblage amont avec le câble de branchement directement raccordé au dispositif de terminaison intérieur optique. Le point de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optique jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optique (PBO) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIo).... peut se trouver en pied d'immeuble ou à l’extérieur de l’habitat ; dans ce cas, il permet de raccorder le câblage installé en amont dans... Aérien

 

 

 

 

 

 

 

 

Le raccordement finalOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optique jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optique (PBO) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIo).... jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optique jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optique (PBO) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIo).... (PBOÉquipement permettant de raccorder le câblage amont avec le câble de branchement directement raccordé au dispositif de terminaison intérieur optique. Le point de branchement optique peut se trouver en pied d'immeuble ou à l’extérieur de l’habitat ; dans ce cas, il permet de raccorder le câblage installé en amont dans...) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIoLe dispositif de terminaison intérieure optique (DTIo) est la prise terminale pour les réseaux FttH qui permet le raccordement à la box internet....).... peut être souterrain, aérien, en façade ou en partie commune d’une copropriété. Le raccordement est réalisé sous un délai règlementaire de 3 mois maximum à partir de la prise en compte de la demande. Du fait de l’éloignement de certaines habitations et lorsqu’il n’existe pas toujours d’infrastructures mobilisables (poteaux, fourreaux), la fibre optique n’est pas entièrement déployée. Ces habitations appelées raccordables « à la demande », seront raccordées uniquement suite à une demande des riverains concernés. Il est nécessaire d’assurer une extension pour installer le boitier de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optique jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optique (PBO) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIo).... jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optique jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optique (PBO) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIo).... (PBOÉquipement permettant de raccorder le câblage amont avec le câble de branchement directement raccordé au dispositif de terminaison intérieur optique. Le point de branchement optique peut se trouver en pied d'immeuble ou à l’extérieur de l’habitat ; dans ce cas, il permet de raccorder le câblage installé en amont dans...) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIoLe dispositif de terminaison intérieure optique (DTIo) est la prise terminale pour les réseaux FttH qui permet le raccordement à la box internet....).... (PBOÉquipement permettant de raccorder le câblage amont avec le câble de branchement directement raccordé au dispositif de terminaison intérieur optique. Le point de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optique jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optique (PBO) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIo).... peut se trouver en pied d'immeuble ou à l’extérieur de l’habitat ; dans ce cas, il permet de raccorder le câblage installé en amont dans...). Le point de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optique jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optique (PBO) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIo).... jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optique jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optique (PBO) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIo).... (PBOÉquipement permettant de raccorder le câblage amont avec le câble de branchement directement raccordé au dispositif de terminaison intérieur optique. Le point de branchement optique peut se trouver en pied d'immeuble ou à l’extérieur de l’habitat ; dans ce cas, il permet de raccorder le câblage installé en amont dans...) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIoLe dispositif de terminaison intérieure optique (DTIo) est la prise terminale pour les réseaux FttH qui permet le raccordement à la box internet....).... peut se trouver en pied d’immeuble ou à l’extérieur au plus proche des logements à raccorder. L’extension du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... et le raccordement sont réalisés sous un délai règlementaire de 6 mois maximum à partir de la prise en compte de la demande.

Lors de l’étape de raccordement, des difficultés peuvent être rencontrées car l’opération nécessite l’intervention de plusieurs acteurs. Pour les premiers raccordements qui s’avèrent très nombreux, il a été constaté des difficultés de communication entre les intervenants entrainant une annulation des rendez-vous et un report du raccordement. En effet, les techniciens en charge du raccordement dépendent de l’opérateurExploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... de communications électroniques ouvert au public ou fournisseur de service de communications électroniques au public, déclaré conformément à l’article L. 33-1 du CPCE.... commercial choisi ce qui nécessite une coordination avec l’exploitant pour avoir les informations nécessaires à l’opération.

  • Explications complémentaires par type de raccordement : 

Cas n°1 : Cheminement souterrain

Le câble de raccordement optique empruntera le fourreau de votre raccordement téléphonique. Il est de votre propriété en zone privée et de la responsabilité du responsable d’infrastructure en zone publique.

L’utilisation des fourreaux de raccordement ne pose que rarement de problème. Dans ce mode de raccordement, un technicien spécialisé passe d’abord une aiguille dans le fourreau de raccordement du regard à chez vous pour vérifier si le fourreau est utilisable. Si l’aiguille est passée, le technicien y accroche une ficelle qui permettra ensuite de tirer le câble de raccordement.

Cas n°2 : Cheminement aérien

Votre raccordement au réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... téléphonique est en aérien. Le raccordement au réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... optique se fera aussi en aérien. Le nouveau câble de raccordement optique sera installé par un technicien spécialisé et empruntera le parcours des câbles existants depuis les poteaux existants.

Cas n°3 : Cheminement en façade

Votre raccordement au réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... téléphonique est installé sur la façade de votre logement. Le nouveau câble optique sera installé par un technicien spécialisé et empruntera le parcours des câbles existants en respectant l’esthétique des habitations. Ce mode de raccordement est soumis parfois à l’accord des voisins pour faire cheminer du câble sur les façades.

Cas n°4 : Cheminement en partie commune dans un immeuble

Le logement est dans un immeuble en copropriété et le PBOÉquipement permettant de raccorder le câblage amont avec le câble de branchement directement raccordé au dispositif de terminaison intérieur optique. Le point de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optique jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optique (PBO) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIo).... peut se trouver en pied d'immeuble ou à l’extérieur de l’habitat ; dans ce cas, il permet de raccorder le câblage installé en amont dans... est dans les parties communes. Le nouveau câble optique sera installé via les colonnes montantes et / ou en apparent via la cage d’escalier par un technicien spécialisé qui empruntera le parcours des câbles existants.

  • Et après ?

Après l’acheminement suivant un de ces quatre modes d’adductionPartie de l’infrastructure du câblage, comprise entre le point de branchement optiqueOpération consistant à installer et raccorder le câble de branchement optique jusqu’au logement ou local à usage professionnel, autrement dit entre le point de branchement optique (PBO) et le dispositif  de  terminaison  intérieur  optique (DTIo).... au réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... des opérateurs et le point de pénétration. Elle peut être souterraine, aéro-souterraine ou aérienne. Elle est constituée de l’ouvrage  de  génie civil nécessaire : chambres, conduits, poteaux, armement…..., le raccordement se réalise ensuite en intérieur. Il consiste à installer un petit câble de quelques millimètres de diamètre jusqu’à une prise terminale optique (PTOSocle de communication présentant au moins un connecteur optique. Il s’agit de la prise située à l’intérieur du logement ou local à usage professionnel sur laquelle est branché le boîtier de conversion opto-électronique. Les fonctions PTOSocle de communication présentant au moins un connecteur optique. Il s’agit de la prise située à l’intérieur du logement ou local à usage professionnel sur laquelle est branché le boîtier de conversion opto-électronique. Les fonctions PTO et DTIO sont confondues en cas de prise unique.... et DTIOLe dispositif de terminaison intérieure optique (DTIo) est la prise terminale pour les réseaux FttH qui permet le raccordement à la box internet.... sont confondues en cas de prise unique....) soit (le plus souvent) en apparent au niveau des plinthes, soit dans des goulottes dans vos murs si vous en disposez. C’est sur cette prise PTOSocle de communication présentant au moins un connecteur optique. Il s’agit de la prise située à l’intérieur du logement ou local à usage professionnel sur laquelle est branché le boîtier de conversion opto-électronique. Les fonctions PTOSocle de communication présentant au moins un connecteur optique. Il s’agit de la prise située à l’intérieur du logement ou local à usage professionnel sur laquelle est branché le boîtier de conversion opto-électronique. Les fonctions PTO et DTIO sont confondues en cas de prise unique.... et DTIOLe dispositif de terminaison intérieure optique (DTIo) est la prise terminale pour les réseaux FttH qui permet le raccordement à la box internet.... sont confondues en cas de prise unique.... que sera reliée la box internet de votre fournisseur d’accès à internet lors de la mise en service de votre abonnement très haut débit. L’emplacement de cette prise terminale optique (PTOSocle de communication présentant au moins un connecteur optique. Il s’agit de la prise située à l’intérieur du logement ou local à usage professionnel sur laquelle est branché le boîtier de conversion opto-électronique. Les fonctions PTOSocle de communication présentant au moins un connecteur optique. Il s’agit de la prise située à l’intérieur du logement ou local à usage professionnel sur laquelle est branché le boîtier de conversion opto-électronique. Les fonctions PTO et DTIO sont confondues en cas de prise unique.... et DTIOLe dispositif de terminaison intérieure optique (DTIo) est la prise terminale pour les réseaux FttH qui permet le raccordement à la box internet.... sont confondues en cas de prise unique....) est stratégique car le positionnement de votre box vous permettra de reprendre le cas échéant votre réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... Ethernet, d’avoir accès au wifi, au téléphone et à la télévision via internet. Ce PTOSocle de communication présentant au moins un connecteur optique. Il s’agit de la prise située à l’intérieur du logement ou local à usage professionnel sur laquelle est branché le boîtier de conversion opto-électronique. Les fonctions PTOSocle de communication présentant au moins un connecteur optique. Il s’agit de la prise située à l’intérieur du logement ou local à usage professionnel sur laquelle est branché le boîtier de conversion opto-électronique. Les fonctions PTO et DTIO sont confondues en cas de prise unique.... et DTIOLe dispositif de terminaison intérieure optique (DTIo) est la prise terminale pour les réseaux FttH qui permet le raccordement à la box internet.... sont confondues en cas de prise unique.... est généralement positionné au niveau de la télévision dans le salon ou bien près du tableau électrique selon la configuration existante. Ce nouveau raccordement peut être aussi l’occasion de revoir et modifier l’emplacement de vos équipements. Visuellement, le câble est blanc et approximativement de même diamètre qu’un câble de chargeur de PC/un câble HDMI.

Quels sont les opérateurs disponibles ?

Essonne Numérique déploie un réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... fibre « neutre » ouvert à tous et libre d’accès à tous les opérateurs. Il n’y a aucune exclusivité d’opérateurExploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... de communications électroniques ouvert au public ou fournisseur de service de communications électroniques au public, déclaré conformément à l’article L. 33-1 du CPCE..... Les tarifs et offres présentés aux opérateurs sont classiques et communs à de nombreux autres réseaux.

Chaque opérateurExploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... de communications électroniques ouvert au public ou fournisseur de service de communications électroniques au public, déclaré conformément à l’article L. 33-1 du CPCE.... décide de venir au rythme qu’il le souhaite et suivant sa stratégie commerciale.

Quels sont les opérateurs commerciaux déjà présents ?

  • BOUYGUES TELECOM – https://www.bouyguestelecom.fr/
  • CORIOLIS – https://www.coriolis.com/
  • SFR – https://www.sfr.fr/
  • K-NET – https://www.k-net.fr/
  • KIWI – https://www.kiwi-fibre.fr/
  • NORDNET – https://www.nordnet.com/
  • ORANGE – https://www.orange.fr/
  • OZONE – https://www.ozone.net/
  • RED by SFR – https://www.red-by-sfr.fr/
  • SOSH – https://www.sosh.fr/
  • VIDEOFUTUR- https://lafibrevideofutur.fr/

 

Et concernant le dernier opérateurExploitant de réseau de communications électroniques ouvert au public ou fournisseur de service de communications électroniques au public, déclaré conformément à l’article L. 33-1 du CPCE.... d’envergure nationale ?

FREE souhaite des dispositions différentes des autres opérateurs sur les tarifs et offres présentés. Essonne Numérique souhaite l’arrivée rapide de cet opérateurExploitant de réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... de communications électroniques ouvert au public ou fournisseur de service de communications électroniques au public, déclaré conformément à l’article L. 33-1 du CPCE.... car c’est un acteur majeur de la commercialisation d’offres THDTechnologie permettant d’offrir un débit minimum de 30 Mbit/s descendant et 5 Mbit/s montant, selon la définition actuelle de l’ARCEPAutorité administrative indépendante chargée depuis le 5 janvier 1997 de réguler les télécommunications et le secteur postal en France. Elle est composée d’un collège de sept membres : trois d’entre eux sont désignés par le président de la République et les quatre autres, respectivement, par le président de l’Assemblée nationale.... À noter que l’Autorité a modifié sa précédente définition (50 Mbits/s en débit descendant) à l’occasion de la publication des chiffres du 3ème  trimestre 2012, afin de se conformer aux.... Free ne serait pas présent avant mi-2021.

Combien coûte le raccordement ?

Le coût du raccordement est à la charge de l’usager et peut être différent d’un fournisseur d’accès à Internet à l’autre. Pour les particuliers, les opérateurs font régulièrement des offres promotionnelles avec le raccordement gratuit.