Tous connectés en 2020 !

Le Syndicat Mixte Ouvert Essonne Numérique se fixe comme objectif de couvrir toute l’Essonne en Très Haut Débit d’ici à 2020 conformément à son Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique (SDTAN).

Un enjeu d’aménagement

L’accès au très haut débit est un vecteur majeur de développement économique, de compétitivité et d’égalité territoriale. Sur le territoire essonnien, la couverture en très haut débit est encore insuffisante dans certaines zones identifiées comme les zones blanches ou les zones à faible débit. C’est une forte demande des Essonniens de pouvoir bénéficier de cette couverture et une étude récente démontre que le THDTechnologie permettant d’offrir un débit minimum de 30 Mbit/s descendant et 5 Mbit/s montant, selon la définition actuelle de l’ARCEP. À noter que l’Autorité a modifié sa précédente définition (50 Mbits/s en débit descendant) à l’occasion de la publication des chiffres du 3ème  trimestre 2012, afin de se conformer aux... est le 3e critère de choix d’implantation des entreprises.

Adopté en 2012, le SDTANInstauré par la loi du 17 décembre 2009 relative à la lutte contre la fracture numérique, le SDTAN définit une stratégie de développement des réseaux établie à l’échelle d’un département au moins. Il vise à soutenir la cohérence des initiatives publiques et leur articulation avec les investissements privés.... a, depuis sa création, fait l’objet d’une mise à jour conduisant à l’actualisation de certaines données structurantes comme la définition d’un nouveau périmètre d’intervention, d’un nouveau calendrier de déploiement et plan de financement associé. L’objectif étant pour le Département que l’ensemble de la population essonnienne soit couverte en THDTechnologie permettant d’offrir un débit minimum de 30 Mbit/s descendant et 5 Mbit/s montant, selon la définition actuelle de l’ARCEP. À noter que l’Autorité a modifié sa précédente définition (50 Mbits/s en débit descendant) à l’occasion de la publication des chiffres du 3ème  trimestre 2012, afin de se conformer aux... à l’horizon 2020.

 

Le choix d’une solution « Fiber to the Home » (FttH)

En attendant, l’arrivée du FttHFibre déployée jusqu’à l’abonné., le Conseil Départemental a réalisé de 2014 à 2017 des opérations d’améliorations du réseauEnsemble de matériels, y compris les canalisations, géré par un ou des opérateur(s)/distributeur(s) en amont du point de livraison permettant la distribution d’énergie électrique ou des services de communication.... téléphonique existant, en installant des noeuds de raccordements abonnés montée en débit (NRA-MeDNouveau NRA mis en service dans le cadre de l’offre point de raccordement mutualisé (PRM) d’Orange....). Cet investissement intermédiaire qui se limite aux seules zones très déficitaires en ADSLService d’accès à l’Internet utilisant les lignes téléphoniques classiques, sur une bande de fréquence plus élevée que celle utilisée pour la téléphonie. Le débit descendant est plus élevé que le débit ascendant.... sera repris dans le cadre du projet FttHFibre déployée jusqu’à l’abonné..

L’aménagement numérique du territoire en FttHFibre déployée jusqu’à l’abonné. permettra aux habitants, entreprises, écoles ou encore aux établissements publics d’accéder aux services d’Internet dans les meilleures conditions possibles. Le projet qui vise à réduire la fracture numérique nord-sud porte sur 124 communes, soit 80% du territoire essonnien et 20% de la population.

Le coût de ce déploiement est aujourd’hui estimé à environ 119,5M€ (2017-2020), il est financé par les partenaires du projet tels que l’Etat, la région et les intercommunalités.

 

Un syndicat mixte ouvert pour porter ce projet

Pour gérer et piloter ce projet relativement complexe, car faisant intervenir de nombreux acteurs, la mise en place d’un Syndicat Mixte Ouvert (SMOOn parle de Syndicat Mixte Ouvert lorsque la structure administrative intègre, en plus des communes et des EPCI, d'autres personnes morales de droit public....) s’est révélée comme être la structure la mieux adaptée.

Avec l’adoption du SDTANInstauré par la loi du 17 décembre 2009 relative à la lutte contre la fracture numérique, le SDTAN définit une stratégie de développement des réseaux établie à l’échelle d’un département au moins. Il vise à soutenir la cohérence des initiatives publiques et leur articulation avec les investissements privés.... réactualisé, l’Essonne se tourne résolument vers un aménagement numérique en très haut débit de son territoire.